Skip to content


ADOM’ Services

L’association A’Dom Services (services d’aide à domicile), présidée par Michel Coquet, a convié ses membres et sympathisants dans ses locaux boulonnais pour l’assemblée générale de la structure. Le bilan de l’exercice 2011 a été marqué par l’ouverture du Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) le 1er juillet. Ce service intervient pour les personnes âgées de plus de 60 ans sur le territoire de la Communauté d’agglomération du Boulonnais.

A’Dom Services a répondu à de nombreuses demandes émanant des personnes âgées en ouvrant de nouveaux services. C’est ainsi que des prestations de petits travaux de petit bricolage et de jardinage, notamment des entretiens d’espaces verts à domicile, sont opérationnels depuis septembre 2011. Un service de transport accompagné a été développé en direction des personnes aidées à mobilité réduite dans leurs rendez-vous administratifs ou médicaux, leurs activités de loisirs, ou encore pour des promenades. Depuis janvier 2011, une nouvelle antenne a été ouverte sur le canton d’Hucqueliers. L’exercice précédent a vu également le renouvellement de l’agrément qualité de l’association, un gage de bonne conduite des activités déployées.

L’association a pour ambition première l’ouverture d’un service polyvalent d’aide et de soins à domicile (SPASAD) constitué des patients pris en charge par le SSIAD et le Service d’aide à domicile sur le territoire de la CAB, ayant pour but d’améliorer la continuité de prise en charge. Une équipe mobile Alzheimer sur le canton de Desvres-Samer est également dans les tablettes. Emmanuel Défachel est chargé de développer le projet intergénérationnel de lecture et de permettre aussi aux personnes âgées de communiquer avec des proches par webcam. Un vaste projet de formation des personnels d’intervention est mis en place en partenariat avec la Fondation de France. •

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*