Skip to content


Aide à domicile: un logement contre des services

Le service logement contre services s’est développé depuis plusieurs années et se développe encore et encore. Il s’agit d’un service qui permet d’avoir un logement gratuit en échange de petits services comme le ménage, le repassage, le baby-sitting, etc.

Les français ont de plus en plus de mal à se loger correctement. De plus, la crise financière est passée par là. Par exemple, les étudiants doivent payer des loyers  très importants, dans certaines grandes villes: Paris, Aix-en-Provence, etc. Même certains retraités n’ont pas une retraite suffisante pour habiter dans une maison correcte.

A l’heure actuelle dans l’Hexagone, beaucoup de personnes sont mal logées: habitation insalubres, promiscuité, etc. C’est pourquoi le service logement contre services permet à une personne de se faire loger, au domicile de la personne pour laquelle elle effectue un service à domicile. Cette aide à domicile peut être variée. La personne hébergée peut notamment dispenser du soutien scolaire aux enfant de son hôte. Cela peut également être la réalisation de différentes tâches ménagères: ménage, repassage, nettoyage de vitres et bien d’autres choses.

Ce service en échange d’un logement gratuit ne doit pas dépasser 12 heures par semaine. Outre le côté pratique et la rentabilité du service, cela peut être une occasion de lutter contre la solitude ou de combler le fossé générationnel. Effectivement, beaucoup de personnes âgées adhérent à ce service. Une personnes âgée héberge un étudiant en échange d’une aide à domicile (préparation des repas, etc.)

Pour le moment, ce n’est pas quelque chose de très réglementé par la loi mais il faut respecter certaines choses. En effet, il faut calculer, sur la base du SMIC horaire, le volume de travail par semaine tout en tenant compte du loyer. Le loyer varie selon le type de logement: chambre avec salle de bains individuelle, collective, etc. Si le service d’aide à domicile dépasse 12h/semaine, l’hôte se doit d’établir des avantages ou un salaire.

Mots clés : , , , .

5 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

  1. Bonjour,
    votre blog est super bien fait (je viens de le découvrir), les services à la personne c’est l’avenir, la preuve j’ai crée ma conciergerie de services.
    Je suis très fière d’appartenir cette catégorie.
    Bonne continuation
    Floriane

  2. sandrine a dit

    Bonjour, j’aimerais beaucoup participer à ce genre de programme mais je ne sais pas où m’adresser. Je suis étudiante en tourisme près de Vannes, et je ne trouve aucune association qui pourrait me proposer ce mode de « logement contre services ».
    Merci de votre aide,
    Sandrine

  3. Sarah-Jane a dit

    Bonjour Sandrine, essayez d’aller à la mairie de votre ville ou au CROUS. Ils pourront vous renseigner sur ce programme au niveau local. Cordialement.

  4. Sarah-Jane a dit

    Bonjour Floriane, je vous remercie! Bonne continuation.

  5. Valérie a dit

    Bonjour,
    Le logement contre service m’intéresse beaucoup. Est-il possible pour une étudiante étrangère (je suis Malgache) qui sera en octobre en M2 à Paris Dauphine d’avoir recours à ce type de service?

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*