Skip to content


Auto-entrepreneur : l’Adie finance votre entreprise

Le microcrédit n’est pas encore bien implanté en France mais il commence à séduire. La preuve, « depuis deux ou trois ans, on constate une augmentation des prêts accordés de 15 à 25 % par an en Ile-de-France ». Du 1er au 5 juin 2010 s’est déroulée la 6ème édition de la semaine du Microcrédit (forums sur les places et marchés d’une centaine de villes en France), l’occasion pour nous de nous pencher sur son organisatrice, l’Adie.

L‘Adie (association pour le droit à l’initiative économique) a été créée en 1989 par Maria Nowak qui la préside encore aujourd’hui. Elle a pour partenaires entre autres l’ANSP, l’Agence Nationale pour l’Emploi et l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances.

Les crédits octroyés par l’association sont réservés aux professionnels souhaitant consolider ou créer leur entreprise (demandeurs d’emploi, travailleurs indépendants, salariés précaires) quand les banques ont refusé de les soutenir.
En août 2009, l’Adie avait octroyé depuis sa création plus de 76 000 microcrédits, permettant la création de plus de 61 000 entreprises et de plus de 73 000 emplois (d’après le site institutionnel de l’association). En 2009 seulement, 15000 prêts ont été accordés par l’association (allant de 500€ à 10 000€, sur une période de 30 mois maximum). L’Adie possède 14 agences en Ile de France, 19 directions régionales (460 permanents et 1 500 bénévoles), 130 antennes et 380 permanences implantées notamment dans les quartiers sensibles.

Les personnes ayant eu recours à l’aide de l’Adie parlent d’un réel intérêt et d’un sens de l’écoute qu’ils n’ont pas trouvé auprès des banques.
Azeline Poulizac, responsable du pôle administratif de l’Adie pour l’Ile de France, assure : « Quand on nous présente un projet, on s’intéresse à l’idée et au dossier bien sûr, mais on s’intéresse surtout à la personne. On analyse non seulement sa situation financière mais aussi sa situation familiale, sa débrouillardise, sa capacité à réagir, etc. » L’association revendique des valeurs telles que la confiance (quelque soit votre activité ou votre formation), et une proximité avec ceux qui se tournent vers elle.

L’existence d’une telle association pourrait servir plus d’un auto-entrepreneur et, nous l’espérons, encourager les plus réticents à lancer leur propre affaire !

Si vous-même avez un projet de création d’entreprise, déposez le ICI.

Pour plus d’informations sur le statut d’auto-entrepreneur connectez vous sur Trouvea.fr rubrique « infos aide à domicile » ou venez en discuter sur notre forum.

Mots clés : , , , , .

Une réponse

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

  1. Je voudrais faire ma propre entreprise pour aider tous mes clients handicapes de France, je suis au chomage depuis le mois de fevrier. J’ai ete dans une association d une duré de 30 ans et on m’a jete comme un mal propre car je suis trop age pour eux et j ai une experience totale sur ce domaine je compte sur vous pour un achat d un seul vehicule amenage pour handicape merci de transmettre ce sujet à l’organisme concerné salutations

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.