Skip to content


CESU : bilan du dispositif de relance

Le CESU est un acteur majeur du secteur des services à la personne. Dans la cadre du plan de relance 2009, le gouvernement a versé 200 euros de CESU à chaque ménage en difficulté. Le bilan est plutôt positif puisqu’un million de personnes a utilisé ces 200 euros de CESU.

L’ANSP (Agence Nationale des Services à la Personne) a été chargée, dans le cadre du plan de relance 2009, de la mise en œuvre de la mesure visant à renforcer le pouvoir d’achat des ménages les plus touchés par le contexte actuel de crise économique.

Le 1er avril 2010 le Conseil d’Administration de l’ANSP a été réuni sous la présidence de Laurent Hénart pour examiner le premier bilan d’étape du dispositif CESU relance.

Qui a pu bénéficier du versement des 200 euros de CESU ?

  • Les personnes âgées bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)
  • Les familles bénéficiaires de l’allocation pour l’éducation d’un enfant handicapé (AEEH)
  • Les familles bénéficiaires de l’allocation de complément de libre choix du mode de garde (CMG)
  • Les demandeurs d’emploi reprenant un emploi ou une formation et ayant un ou plusieurs enfants à charge qui ont reçu les carnets de Cesu sur prescription de Pôle emploi, auprès de leur conseiller.

Le bilan de ce dispositif est le suivant : en moins de trois mois, 1 million de personnes ont utilisé leur 200 euros de CESU sur les 1,5 million de personnes bénéficiaires soit :

  • 703 888 bénéficiaires de l’APA à domicile
  • 671 101 bénéficiaires du CMG
  • 68 000 bénéficiaires de l’AEEH
  • 50% des demandeurs d’emploi les ont utilisés et 25% ont demandé l’échange en millésime 2010 afin de pouvoir payer des services à la personne jusqu’au 31 janvier 2011.

Ce dispositif aura permis aux personnes les plus touchées par la crise de voir augmenter le pouvoir d’achat mais également de créer des emplois dans le secteur des services à la personne.

Pour toute question sur le CESU, vous pouvez vous rendre sur notre forum.

Mots clés : , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.