Skip to content


Convergence entre les personnes âgées et les personnes handicapées

La commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a décidé de mettre en place des tables rondes. Le but étant de préparer les futures discussions sur le projet de loi relatif au cinquième risque (Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2012).

L’Assemblée des Départements de France (ADF) et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) se sont réunies lors d’une table ronde en janvier. Le président de la commission des affaires sociales explique le but de cette réunion: faire le point sur les relations financières existant entre les départements et la CNSA, s’agissant notamment du financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

L’Assemblée des Départements de France réfléchit sur la notion de dépendance. Pour cela, elle utilise le concept de convergence sans confusion entre l’assistance aux personnes handicapées et l’aide aux personnes âgées dépendantes. D’ailleurs, le représentant de l’ADF met en avant les inégalités de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, dans les  départements. Effectivement, certains départements sont touchés par des difficultés financières, notamment les  départements ruraux.

Luc Broussy aimerait inclure les personnes âgées dans la contractualisation entre la CNSA et les maisons départementales des personnes handicapées. En effet, l’ADF estime qu’il faut réfléchir à la constitution d’un conseil réunissant l’Etat, les conseils généraux ainsi que les parlementaires. Ce conseil serait responsable du financement et de la caisse. En ce qui concerne la prise en charge de la dépendance et son coût, il a aussi proposé des solutions  qui concernent les maisons de retraite ou les services à domicile.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*