Skip to content


De plus en plus de personnes handicapées embauchées

Dans notre société près de 12 millions de personnes sont handicapés, certains ont besoin d’un auxiliaire de vie pour handicapés mais d’autres se débrouillent seules, sont autonomes et indépendants et ont un travail. Le directeur général, Pierre Blanc, de l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) dresse un bilan de son action en 2011 et de l’accueil du handicap en entreprise:

–  l’accompagnement de la population active handicapée sous diverses formes – prestations, aides et services – a augmenté de 9 % en 2011 par rapport à 2007 et celui des entreprises employant des handicapés de 21 %.

– la collecte des contributions versées par les grandes entreprises qui n’ont pas pu assumer l’embauche de personnes handicapées a diminué de près de 20 % sur cette période. On est passé de 58 000 entreprises contributives à 47 000.

– l’embauche de personnes handicapées a augmenté de 37 % entre 2005 et 2009.

– les écoles d’ingénieurs et de commerce ont fait en particulier un gros effort d’adaptation de leurs cursus aux personnes handicapées

A présent sa priorité reste de former convenablement ses personnes handicapées pour qu’ils aient les compétences requises pour leur travail.  Il faut encourager l’embauche en contrat de professionnalisation en entreprise, particulièrement adapté à cette population.  Il est également très important que les structures de droit commun, comme Pôle Emploi, aient des objectifs d’accompagnement et de formation des travailleurs handicapés et rendent des comptes, statistiques à l’appui, ce qui n’est pour le moment pas le cas.

Si vous cherchez du travail ou un service d’aide à domicile (ex: jardinage) vous pouvez aller sur le site trouvea.fr. Vous pourrez être mis en relation avec les professionnels de votre région et vous pourrez recevoir également les offres d’emploi dans le secteur des services à la personne.

Mots clés : , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*