Skip to content


Enquête sur l’image des services à la personne

LH2 a réalisé une enquête barométrique pour l’Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP) sur l’image des services à la personne, quelles tendances? 1031 personnes de plus de 18 ans ont répondu à cette enquête, en face-à-face à leur domicile. Il s’agit de la 2ème enquête réalisée par LH2 pour l’ANSP, la première datée de mars 2010.

D’après cette enquête, le mot services à la personne évoque d’abord les services de la vie quotidienne (pour 77% des personnes interrogées) c’est-à-dire: le ménage, le repassage, le jardinage, etc. Ensuite, 60% des personnes pensent aux services aux personnes dépendantes comme l’aide aux personnes âgées ou l’assistance aux personnes handicapées.

Les connaissances sur le secteur de l’aide à domicile et sur les métiers, qui correspondent à celui-ci, sont de plus en plus importantes. Effectivement, il y avait 79% de références exactes en 2010. Désormais, il y a 93% de références exactes. De plus, il y a 20% de références exactes sur les trois secteurs du service à la personne: les services à la famille (par exemple: nounou paris), les services de la vie quotidienne, et les services aux personnes dépendantes. Le secteur est de mieux en mieux connu par les français.

A la question: En général, diriez-vous que vous avez une très bonne image, plutôt bonne image, plutôt une bonne image, plutôt une mauvaise image ou une très mauvaise image des services à la personne?, 54% ont plutôt une bonne image (64% en 2010) et 37% ont une très bonne image (24% en 2010) du service à la personne. D’ailleurs,  ce secteur correspond à de vrais besoins des consommateurs et son développement répond bien aux principales évolutions de la société française. Les français considèrent que les salariés de l’aide à domicile sont utiles, proches des gens et dévoués.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*