Skip to content


L’aide de l’état pour les services à domicile

En France beaucoup de gens font appel à un ou plusieurs salariés à la maison (femme de ménage, baby-sitter, professeur particulier). En effet, le secteur de l’aide à domicile a connu un boom ces deux dernières décennies. Aujourd’hui ce ne sont plus seulement les ménages aisés qui ont recours à ces services. En plus, maintenant que la grande majorité des femmes travaillent, les couples n’ont plus le temps de faire le ménage, de garder leurs enfants après l’école et d’exercer le soutien scolaire… Pour aider ce secteur particulièrement actif de l’économie française, l’état aide les personnes qui embauchent directement ou indirectement des salariés à domicile. 

Il existe deux types d’aide concernant les impôts:

  • Le crédit d’impôt: si vous avez exercé une activité professionnelle ou si vous étiez inscrit comme demandeur d’emploi pendant une durée minimum de 3 mois durant l’année de paiement des dépenses. Si vous êtes en couple, les deux personnes doivent remplir une des conditions ( ou seulement un membre du couple si l’autre est atteint d’un handicap ).
  • La réduction d’impôt: qui vous permet si vous êtes imposable d’avoir une réduction allant jusqu’à  50 % du montant des dépenses effectivement supportées (salaires et charges sociales ou sommes versées à un organisme).

Ces dépenses concernant l’aide à domicile doivent être limitées à:

  • 12 000 € par an majorée de 1 500 € par enfant à charge, par membre du foyer âgé de plus de 65 ans et, uniquement pour le calcul de la réduction d’impôt, par ascendant âgé de plus de 65 ans susceptible de bénéficier de l’APA. Ce plafond majoré ne peut pas excéder 15 000 €.
  • ou de 20 000 € si vous ou l’un des membres de votre foyer fiscal êtes titulaire de la carte d’invalidité d’au moins 80 % ou d’une pension d’invalidité de 3ème catégorie ou du complément d’allocation spéciale. Aucune majoration possible dans ce cas.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*