Skip to content


L’auto-entrepreunariat et les agréments

De plus en plus de personnes veulent se lancer en tant qu’auto-entrepreneur dans les services à la personne. En effet, le service à la personne est un secteur porteur qui intéresse beaucoup de monde, depuis son lancement en 2005 grâce au plan de développement des services à la personne (plan Borloo).

Dans les services à la personne, vous trouvez plusieurs types de service. En effet, il existe une vingtaine de services d’aide à domicile. Parmi tous ces services, il y a trois catégories : les services à la famille, les services au quotidien et les services aux personnes dépendantes. Les services à la famille regroupent la garde d’enfant, le soutien scolaire, l’assistance informatique, etc. Les services aux quotidien rassemblent le ménage, le repassage, etc.

Les personnes qui souhaitent devenir auto-entrepreneur doivent absolument disposer d’un agrément. Deux agréments sont disponibles : l’agrément simple et l’agrément qualité. L’agrément dépend du type de services proposé ! En effet, cet agrément permet aux particuliers, qui ont recours à un professionnel, de bénéficier d’un crédit d’impôt s’ils règlent avec un cesu urssaf pré financé.

Beaucoup d’auto-entrepreneurs choisissent l’agrément qualité, car il permet de proposer des services de garde d’enfant à domicile ou d’aide aux personnes âgées. Mais, l’agrément simple permet également de bénéficier d’avantages fiscaux. Ce qui n’est pas négligeable dans les services à la personne. L’agrément simple est un agrément qui correspond à des services comme l’aide ménagère, l’aide informatique, le cours d’anglais ou encore le cours d’espagnol. En fait, il s’agit d’un service qui n’est pas en lien avec les personnes fragiles.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*