Skip to content


L’auto entrepreunariat fête son premier anniversaire

auto entrepreneur 1 anLe statut d’auto entrepreneur a un an. Il est entré en vigueur le 1er janvier 2009 suite à la loi de modernisation de l’économie n°2008-776 du 4 août 2008. Quel bilan peut-on tirer de cette année 2009? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce statut?

L’auto entrepreneuriat a été lancé il y a un an et a convaincu plus de 260000 français  de se lancer dans l’aventure en 2009. 83% des auto entrepreneurs sont satisfaits de ce régime.

Rappels sur le statut d’auto entrepreneur

Ce statut a pour but de faciliter la création d’entreprise en allégeant les formalités administratives de création, de gestion et faisant bénéficier l’auto entrepreneur de nombreux avantages fiscaux.
Un an après la mise en place de ce dispositif, nous pouvons tirer quelques avantages et inconvénients.

Avantages du statut d’auto entrepreneur

  • Les formalités administratives pour créer et inscrire son entreprise (qui sera Entreprise Individuelle sous la forme juridique) : il suffit de remplir un formulaire en ligne et de l’envoyer, soit à la Chambre de Commerce et d’Industrie pour les activités commerciales, la Chambre des métiers et de l’artisanat pour les activités artisanales ou l’Urssaf pour des activités libérales.
  • Le statut d’auto entrepreneur peut se cumuler avec le statut de salarié.
  • Les charges ne sont dues que si le chiffre d’affaires est réalisé. Elles correspondent à 13% du chiffre d’affaires ou 23% pour les activités de services. Si vous ne faîtes pas de chiffres d’affaires, vous n’avez pas à verser de charges.
  • Les cotisations ouvrent droit à la protection sociale et à la vieillesse.

Inconvénients du statut d’auto entrepreneur

  • Malgré les facilités de création d’une entreprise, il ne faut pas oublier de bien s’informer pour la gestion globale de l’entreprise et ne pas hésiter à consulter des réseaux d’accompagnement.
  • Toutes les activités professionnelles ne sont pas accessibles avec ce statut comme par exemple les professions réglementées ou les activités juridiques.
  • Bien se renseigner sur les coûts cachés telle l’obligation de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Le chiffre d’affaires annuel ne peut pas dépasser 80000 euros pour les activités commerciales et 32000 euros pour les activités de services.

Si vous souhaitez vous lancer dans l’auto entrepreunariat, vous pouvez poser toutes vos questions sur notre forum.

Mots clés : , , .

2 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

  1. ANNEROSE a dit

    Cet article est assez intéressant. je souhaiterais monter un centre de formation pour donner des cours de soutien scolaire. D’autre part je souhaiterais monter une structure saisonnière qui demande une activité que sur trois mois environ, j’espère cela ne doit pas poser de problèmes pour avoir un statut d’entrepreunariat ?

  2. eirl a dit

    Bonjour ANNEROSE.

    Vous pouvez cumuler plusieurs activités avec le statut d’auto-entrepreneur, mais ces activités doivent être suffisamment proches pour que ce cumul ne soit pas rejeté par le greffe. Une fois AE, ou simultanément à votre inscription, vous pourrez opter pour l’AERL est limiter votre responsabilité.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.