Skip to content


Le handicap et la qualité ne sont pas (toujours) antinomiques

Beaucoup de gens, de patrons ou d’employés ont des idées reçues sur l’efficacité d’un travailleur handicapé. Certains pensent qu’un handicapé nécessite obligatoirement un auxiliaire de vie pour handicapés et  que de travailler avec un handicapé est une charge supplémentaire ou que cela attire des complications. Par exemple plus de travail, un résultat moins satisfaisant ou insuffisant, de la perte de temps… Demandé si cela est vrai à l’Etablissement et Service d’Aide par le Travail de Chauny qui a remplacé sept personnes parties en retraite pas une équipe de personnes handicapées…  

Les chiffres de cet établissements sont très intéressants à étudier pour se rendre compte de la qualité de leurs équipes…

120 personnes handicapées travaillent dans cet institut encadrés par des professionnels. Le chiffre d’affaire en 2011 a progressé significativement passant de 420.000€ à 511.000€.

Ces personnes réalisent le travail qui leurs ait demander dans les temps, les résultats obtenus sont très satisfaisants et l’ambiance au sein du groupe est à la fois joviale et sérieuse…

Certains font, si leur handicap le leurs permet bien sur, du ménage tel que le Nettoyage Vitres, d’autres du Jardinage, il y en a même qui s’occupe d’une menuiserie ou d’une imprimerie beaucoup de services d’aide à la personne. Une personne handicapée qui aide une personne ou une entreprise voilà le travail de ce genre d’établissements gérés par l’association pour l’aide aux enfants handicapés…

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*