Skip to content


L’éducation des enfants handicapés peut être problématique

Beaucoup de parents d’enfants handicapés commencent à être excédés par les problèmes qu’ils rencontrent concernant l’éducation de leur enfant. Souvent, ce sont les établissements inadaptés ou l’enseignement lui même. Hors des cours c’est encore plus difficile, tout le monde n’a pas les moyens de se payer un auxiliaire de vie pour handicapés. Comme le témoigne Michèle Conscience « hors des cours, il n’y a pas d’encadrement. Elle n’a plus d’auxiliaire de vie scolaire à ses côtés. Dans ce cas-là, que peut faire un enfant qui ne sait pas couper sa viande, ou nouer ses lacets ? ». Une réunion avec des membres de l’Agence régionale de santé de Bourgogne (ARS) a eu lieu pour répondre à l’inquiétude des parents inquiets.

D’après l’ARS (Agence régionale de santé) ils « travaillent en lien direct avec l’Éducation nationale et le conseil général de Saône-et-Loire » pour accueillir un maximum d’enfants dès septembre prochain. C’est quelque chose de bien note Michèle Conscience mais ce n’est pas suffisant. Bien que les deux candidats aux législatives 2012 avaient promis des créations de places en IME (Institut médico-éducatif) dans leur programme, « le problème, c’est que les Esat (Établissements et services d’aide dans le travail) n’ont pas de place car elles gardent les personnes handicapées qui ne peuvent plus travailler, faute de structure pour les accueillir. Du coup, les jeunes de l’IME ne peuvent pas aller en Esat. ».

Si vous cherchez des professionnels de l’aide à domicile pour venir en aide à votre enfant ou en aide aux personnes âgées de votre entourage, rendez vous sur trouvea.fr.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*