Skip to content


L’emploi et à domicile et son avantage fiscal

Afin d’encourager la création d’emploi à domicile, un avantage fiscal a été instauré par le gouvernement selon l’article 199 du code général des impôts. Une réduction d’impôt de 50% pour les imposables et un crédit d’impôts pour les salariés ou chercheurs d’emplois de plus de 3 mois. Cet avantage s’adresse aux personnes ayant payés des prestations pour des services reçus à leurs domiciles. Par exemple, un couple  qui a embauché une nounou à domicile pour un montant de 500 euros à l’année aura une réduction ou un crédit d’impôts de 250 euros à la date d’anniversaire de la première prestation.

Cet avantage fiscal a permis au secteur d’activités de l’aide à domicile de relancer l’économie et de créer des emplois ces dernières années. Les particuliers ont donc de plus en plus recours à des cours de soutien pour leurs enfants, à des femmes de ménage pour s’occuper de l’entretien de leurs maisons ou à des nourrice a domicile pour garder leurs nourrissons. Faire apprendre le français ou  apprendre l’anglais  à son enfant à la maison ne coûte pas aussi cher qu’il y a 10 ans.

Il faut bien évidemment savoir que ce crédit ou réduction d’impôts ne s’effectuent que pour des services à domicile. Toutes les prestations en groupe ou dans des centres spécialisés ne sont pas soumis à cet avantage fiscal. En effet, les personnes qui payent des cours de guitare dans une école de musique ne seront pas en mesure de pouvoir profiter de cet avantage. Pour que cet avantage fiscal soit accessible il faut que le service soit rendu à domicile.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*