Skip to content


Suppression de l’exonération et FEPEM

Jusqu’au 4 décembre 2010, les particuliers employeurs bénéficiaient d’exonérations de charges pour l’embauche de salariés dans le secteur de l’aide à domicile. Mais, le sénat français en a décidé autrement puisque  il souhaite la suppression de ces charges. Cette mesure  a été adoptée le 4 Décembre 2010.

La Fédération des Particuliers-Employeurs (FEPEM) estime que la suppression des exonérations de charges sociales dans le secteur des services à la personne, va engendrer une augmentation des tarifs pratiqués à hauteur de 12%. Cela  va toucher tous les services, aussi la femme de ménage que l’aide aux personnes âgées.

La FEPEM  ajoute également que cette mesure peut menacer certains emplois qui seront diminués. Le nombre de travailleurs non reconnus pourraient évoluer petit à petit. Ce qui serait une conséquence directe de la suppression des exonérations. Les salariés du service à la personne sont donc les premiers à subir cette réforme, qui arrive en temps de crise où le besoin d’économies est indispensable.

IPSOS, grande institution spécialisée dans les sondages, a fait une étude sur les conséquences de cette mesure. Il en ressort que 42% des personnes vont réduire le temps de travail de leur salarié. De plus, 37%  des français vont cesser de déclarer ou vont tout simplement ne plus embaucher des professionnels des services à la personne. Toujours selon IPSOS, 60% des parents pensent diminuer leur temps concentré au travail, pour éviter d’employer une garde d’enfant à domicile. Cette mesure remet en cause les services à la personne, car 12% de hausse peut être une énorme augmentation pour certaines personnes qui n’ont pas des revenus mirobolants.

Mots clés : , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*