Skip to content


Un nouveau service à domicile qui fait débat…

Un nouveau service de l’aide à domicile est en plein essor: l’homme à tout faire. Majoritairement pour le bricolage et la plomberie des sociétés ont adopté le concept (inventé en Italie) d’envoyer uniquement des hommes pour réaliser des prestations chez une clientèle pratiquement en totalité féminine. En effet, la cible principale de ces entreprises sont les femmes mariées ou célibataires. Ce service qui est innovant d’un point de vue marketing est très mal vu par les associations féministes qui critiquent le fait qu’un service comme celui-ci conforte l’idée reçue et macho qu’une femme ne sait pas planter un clou! 

Plusieurs de ces sociétés se défendent en disant que se sont principalement les femmes qui prennent des décisions concernant l’intérieur de la maison et que donc elles sont susceptibles d’avoir besoin d’une intervention pour les aider. Les ouvriers, massons, plombiers sont en effet principalement des hommes. Il est rare de voir une femme professionnelle (bien que cela existe)  s’occuper d’une installation salle de bain  avec les tuyaux et les canalisations ou réaliser une pose carrelage. En plus, les hommes travaillent souvent  et ont pas le temps ou le savoir faire pour s’en occuper. Ainsi, les sociétés d’hommes à tout faire s’occupent de ces prestations et cela marche bien.

Pourtant beaucoup d’associations féministes s’en affolent. En plus, de conforter des préjugés elles se demandent si on peut encore aujourd’hui, jouer avec des stéréotypes sexistes? De leurs côtés les sociétés affirment que parfois les demandeurs sont des hommes et que les prestataires sont des femmes et qu’il n’y a donc pas de préjugés ou d’idées machistes…

Mots clés : , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*