Skip to content


Un nouveau systéme de gérontechnologie pour les malades d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est l’une des maladie qui touche le plus les personnes âgées.
Quelle est la hantise des personnes en charge d’un parent atteint de cette maladie.
Vers qui se tourner ? Que faire pour le bien être de notre parent ?
Il existe depuis des années des organismes qui se sont spécialisés pour vous mieux guider.
Si vous avez des doutes, si vous hésitez à placer votre proche en résidence médicalisée ou le garder à domicile, vous pouvez demander conseil aux nombreux organismes spécialisés ou à votre médecin traitant.
Dans le cas, où vous choisissez la seconde option, des sociétés comme Petits fils, Bien à la maison peuvent répondre à vos attentes, en vous proposant des auxiliaires de vie formés pour répondre aux bien être des personnes âgées ;
Une garde à domicile ne peut pas s’improviser, donc on vous conseillera de mettre en place une solution alternative à la maison de retraite ou à résidence médicalisée surtout lorsque notre proche est touchée par une maladie telle que l’Alzheimer.
En 2010, une nouvelle approche a fait son apparition dans les foyers de malades d’Alzheimer ;
En effet, le groupe Link Care Services ( LCS) a crée un système innovant qui a été félicité en 2009 par le jury du prix « Technologie-Autonomie » du groupe de protection sociale  Malakoff Médéric.
Ils ont créé un système de vidéosurveillance et d’assistance destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
Ce système conçu avec l’aide de professionnels de la gérontologie, a tout pour lui, il mise sur la discrétion en veillant sur les différentes pièces du domicile sauf dans les WC et la salle de bain, cette technologie redonne une autonomie aux personnes malades.
La vidéo surveillance permet aux aidants de « souffler » un peu, en effet elle permet de veiller en permanence au domicile de la personne grâce une idée révolutionnaire conçu pour détecter les comportements et identifier un danger (chutes, immobilités prolongés par exemple).
A noter que l’aidant est libre d’activer ou de désactiver le système s’il est nécessaire.
Le personnel d’assistance de LCS a la possibilité d’entrer en contact direct par haut parleur avec le malade à domicile, si le système informatique révèle une situation de danger.

Ce que l’on aime c’est sa discrétion et la sécurité, en cas de dangers, les services alertent les secours et les aidants.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.