Skip to content


Utilité des cahiers de vacances

Beaucoup de parents s’interrogent sur l’utilité des cahiers de vacances et se demandent si il est nécessaire d’en acheter à leurs enfants. Les opinions divergent sur ce sujet et surtout sur son utilisation, faut il travailler tous les jours? en acheter plusieurs? aider son enfant? Certains se demandent même si des cours de français paris à domicile, par exemple, peuvent être remplacer par des cahiers de vacances. 

Pour certains parents, professeurs ou associations les cahiers de vacances sont une corvée contre productive! Ces cahiers sont, pour eux, peu pédagogiques et s’éloignent de l’enseignement scolaire. Au lieu de profiter (enfin) de son temps libre et de faire des activités enrichissantes, comme des cours de batterie paris par exemple, l’enfant qui utilise des cahiers de vacances passera trop de temps à travailler et aura du mal à faire la différence entre ses périodes de cours et de vacances. En plus de cela, l’élève sera frustré, énervé et stressé. Il pourra même avoir le sentiment d’injustice en voyant ses camarades moins en difficultés qui peuvent profiter au maximum des vacances.

D’autres pensent que cela peut aider l’élève à rattraper son retard et à cibler ses déficiences. Il pourra même anticiper sur les cours de l’année suivante (car on parle souvent des grandes vacances pour les cahiers de vacances) et enrichira ses compétences pour les matières où il a du retard.

Bien sur certains envisagent des cours à domicile pendant les vacances (soutien scolaire ou activités musicales). Vous pourrez trouver ce type de cours grâce à Trouvea.fr. Voici des exemples de recherches: cours de japonais paris, cours de guitare paris, cours de guitare lyon… Pour les parents qui travaillent pendant les vacances vous pourrez également trouver des nounou lyon , ou ailleurs, pour garder vos enfants.

Mots clés : , , , .

0 Réponse(s)

Vous pouvez vous abonner au flux RSS des commentaires sur cet article.

Le code HTML est accepté

(obligatoire)

(obligatoire, mais non publié)

ou, répondre à cet article par un rétrolien.

*